Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BLD Consulting

Articles récents

Evaluation des risques professionnels

6 Septembre 2017 , Rédigé par B Diot

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

OBLIGATION LEGALE

Comment rationaliser votre démarche à partir du document unique ?

 

Pourquoi évaluer les risques professionnels ?

Zone de Texte:

 

 

 

L'évaluation des risques professionnels (EvRP) s'inscrit dans le cadre de la responsabilité de l'employeur, qui a une obligation générale d'assurer la sécurité et de protéger la santé de ses salariés. Pour ce faire, il dispose d'un des principes généraux de prévention énoncé dans le Code du travail : l'évaluation des risques (articles L. 4121-2 et L. 4121-3) C’est une exigence réglementaire qui s'est trouvée renforcée par le décret n° 2001-1016 du 5 novembre 2001

 

Quels sont les enjeux ?

  •                              Conformité réglementaire
  • Zone de Texte:  Eliminer les sanctions pénales de nature contraventionnelle
  • Améliorer le fonctionnement de l’entreprise et la performance sur le plan humain et économique
  • Renforcer l’image de marque vis-à-vis des clients et des partenaires

 

Comment le mettre en oeuvre ?

  • Zone de Texte:  Mise à disposition d’une méthodologie et outils d’identification des dangers et des risques
  • Elaborer le document unique
  • Structurer le plan d’action

 

Pour vous aider :

  • Une démarche programmatique
  • Identification des risques selon les recommandations de l’INRSZone de Texte:
  • Modélisation du document
Lire la suite

Repenser l'organisation - L'Innovation c'est aussi dans le management

6 Septembre 2017 , Rédigé par B Diot

Repenser l’organisation

L’innovation c’est aussi dans le management

Utiliser des pratiques pour permettre d’avancer dans le brouillard de la complexité et de la rapidité des changements, pour se forger des opinions fondées sur la pratique.

Être potier plutôt qu’architecte !

 

La performance nécessaire à toute entreprise nous conduit vers une organisation fortement interconnectée, par des liens fonctionnels et des interfaces précises, dans laquelle se joue la dynamique des activités mise en œuvre par des Hommes et des Femmes au service de l’entreprise.

 

L’enjeu de cette organisation est de sortir de zone de flou, mal définie, aléatoire, pour aller vers des liens solides capables de rendre le service attendu et de répondre aux challenges de l’entreprise et aux développements de toutes ses Ressources.

La cohérence ainsi obtenue par le partage de bonnes pratiques, d’expériences, est entretenue par un mangement proche du terrain permettant d’intervenir rapidement pour :

  • Stimuler la visualisation des processus
  • Relever et régler les problèmes à chaque instant
  • Enrichir la compréhension et les réactions de chacun
  • Améliorer la façon d’aborder les situations

 

  1. C’est une démarche structurée sur quatre axes majeurs :
  • Spécifier le projet voulu par la Direction Générale
  • Définir, structurer et visualiser les activités en processus, construire son système de référence
  • Préciser les responsabilités, circuit de décision et de conduite opérationnelle
  • Disposer d’un outil de pilotage pragmatique

.

    1. Un projet porté par la direction générale :

Le projet d’entreprise consiste à définir les résultats souhaités à court, moyen et long terme.

Il se construit à partir de la culture d’entreprise, sa raison d’être, ses clients, ses partenaires, ses actionnaires et ses collaborateurs.

La stratégique, indispensable à la réalisation du projet, est consolidée par une analyse de risque et d’opportunité sur les axes Technologique, Organisationnel, Humain et Economique, permettant d’élaborer une feuille de route.

Les orientations et les objectifs ainsi définis et portés par la direction générale renforcent le niveau  de confiance de l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise.

 

1.2 Identifier les processus

La présentation de l’entreprise est généralement restituée via l’organigramme hiérarchique qui donne une représentation des services et/ou de l’organisation.

Structurer cette organisation en processus amène l’entreprise à réfléchir sur le cheminement de ses flux à partir du client, de ses fournisseurs et des réalisations internes, c'est-à-dire obtenir une représentation de la chaine de valeur.

Ce travail d’observation et de description aboutit à des constats drastiques de gaspillages de différentes sortes, pertes de temps, érosions d’information, moyens inadaptés, travaux inutiles, produits jetés, …

Il faut souligner que généralement ses gaspillages sont connus des collaborateurs, quelques rares dysfonctionnements ou « irritants » sont corrigés localement sans vision globale de la chaine donc inefficace pour l’entreprise et le client.

L’identification des activités regroupées dans un processus permet de déterminer les interactions entre les différents acteurs et les résultats attendus à chaque étape, c'est-à-dire mener une réflexion sur la relation clients/fournisseurs internes.

 

1.3 Préciser les responsabilités :

La déclinaison des activités en processus offre cette chance d’identifier clairement qui fait quoi et en complément de préciser les responsabilités et autorités associées aux missions.

L’implication de chaque collaborateur est renforcée par la levée de toute incertitude sur le circuit de décision. La transparence du domaine de responsabilité attribué à chaque fonction clarifie l’organisation et assainie les relations entre les collaborateurs.

Manager les ressources humaines de l’entreprise doit prendre en compte l’importance de la transformation de notre société, avec de nouveaux paradigmes, notamment le rôle que chaque collaborateur souhaite exercé et les compétences qui lui seront nécessaires pour grandir avec l’entreprise.

Donner de » l’ AIR » à l’organisation et du « SENS » aux actions augmentent le sentiment d’appartenance à l’entreprise et l’envie d’avancer ensemble.

 

1.4 Disposer d’un outil de pilotage :

Lorsque vous conduisez une voiture, vous utilisez des indicateurs qui vous permettent de circuler en toute sérénité, par exemple  la vitesse, le niveau du réservoir d’essence, la température, la signalisation, … Votre tableau de bord est lisible et les informations sont fiables, ce qui vous permet de prendre une décision en connaissance de cause.

De même, le pilotage de l’entreprise requière des indicateurs adaptés à l’organisation et la performance que l’entreprise souhaite obtenir. Les dispositifs de mesure mis en œuvre pour obtenir les résultats sont spécifiés pour garantir la fiabilité des données et aider à la prise de décision.

Le tableau de bord donne une visibilité de l’organisation par processus dont les résultats contribuent à l’atteinte des objectifs stratégiques souhaités par la direction générale.

Le dispositif de mesure permet de montrer l’état d’une situation sans ambiguïté, donc de lever toute incertitude ou rumeur au sein des services de l’entreprise et de recentrer chacun sur l’essentiel.

 

  1. Pratiquer le PDCA :

Développer par E DEMING ce cycle s’applique à tout raisonnement dans l’entreprise, de l’opérateur au PDG.

PLAN : Planifier – Préparer

  • Spécifier, expliciter ses hypothèses ce qu’on cherche à obtenir, le but à atteindre, les objectifs. Baliser le parcours en étapes et déterminer les moyens nécessaires, y compris le dispositif de mesure pour une visibilité de l’avancement et de l’état de résultats intermédiaires.
     

DO : Réaliser – Démarrer

  • Présenter le projet aux équipes et les responsabiliser sur les actions à mener. Exécuter les actions au fur et à mesure et apprécier les effets, corriger si nécessaire.
     

CHECK – Vérifier – Confirmer

  • Vérifier les résultats obtenus au regard des objectifs initialement prévus dans la phase « PLAN ». Revoir le « PLAN » questionner les hypothèses de départ et confirmer l’analyse.

 

ACT – Agir – Réagir

  • Tirer les conclusions de l’expérience de la phase précédente. Ajuster le standard pour agir conformément à une pratique qui a fait ses preuves, jusqu’au prochain cycle.
     

http://www.haute-performance.fr/Images/pic_articles/2009/Septembre_09/090930/PDCA_mini.jpg

 

 

  1. Citations
     

Isaac NEWTON :

Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts.

 

MONTESQUIEU :

Les conquêtes sont aisées à faire, parce qu’on les fait avec toutes ses forces ; elles sont difficiles à conserver, parce qu’on ne les défend qu’avec une partie de ses forces.

 

Lire la suite

Bienveillance au travail

23 Août 2017 , Rédigé par B Diot

4 règles à respecter pour observer la bienveillance au travail

L’entreprise n’est pour autant pas la seule à devoir adopter cet état d’esprit. Ce sont toutes les parties prenantes du recrutement qui sont concernées, y compris les candidats.

Article de : Elsa BRAGER - ENOS RH Consulting 

On lit beaucoup de choses sur la bienveillance au travail. Si le fait de remettre l'humain au centre des relations et d'instaurer un climat engageant de confiance semble être une tendance qui fait son chemin dans l'entreprise, il ne faut pas oublier que ces relations débutent bien avant, dès le processus de recrutement.

La bienveillance améliore en effet l'engagement et la motivation, et également la marque employeur. L'entreprise n'est pour autant pas la seule à devoir adopter cet état d'esprit. Ce sont toutes les parties prenantes du recrutement qui sont concernées, y compris les candidats. Et dans cette équation, le cabinet de recrutement joue un rôle central. Il est le garant du respect des règles de bienveillance à chaque étape du processus d'embauche, celui par lequel un cercle vertueux se crée et se perpétue.

"Qu'est-ce que ton devoir? L'exigence de chaque jour." – Goethe

En théorie, être bienveillant en toutes circonstances semble simple. En pratique, cela nécessite un travail de fond, beaucoup de temps et une attention constante: un haut niveau d'exigence envers soi-même, mais aussi envers les autres. Il faut avoir des convictions, et suffisamment de persuasion pour les faire appliquer par tous.

C'est ainsi tenir ses engagements auprès des candidats, en s'engageant à faire des retours post-entretien qui soient complets, constructifs, et dans les temps. C'est également inciter l'entreprise à rédiger un brief sur le poste à pourvoir, qui soit suffisamment clair et détaillé pour qu'aucun doute ne subsiste sur le contexte et la mission confiée. C'est aussi parfois se battre pour un candidat qui ne rentre pas tout à fait dans les cases, mais dont on a su détecter le potentiel.

"J'ai beaucoup appris en écoutant attentivement." – Ernest Hemingway

L'écoute et le partage sont deux autres notions indissociables de la bienveillance dans le recrutement. Elles sont les qualités qui permettent au cabinet de mieux cerner les attentes de l'entreprise d'une part, et les motivations d'un candidat d'autre part. Rien ne sert de vouloir à tout prix "vendre" un poste à pourvoir. Ce serait rater l'étape qui consiste à comprendre le candidat, et vérifier ainsi que le poste correspond à ses aspirations. Car la plus grande fierté d'un cabinet de recrutement reste un candidat placé heureux, qui prend plaisir, performe dans son nouveau poste et s'inscrit dans un projet sur le long terme.

L'empathie joue également un rôle clé dans la bienveillance dans le recrutement, pour créer une ambiance propice à l'échange et à la découverte, notamment en entretien. Le mode "interrogatoire de police" n'a en effet plus de raison d'être, à part celle de déstabiliser. Et si certains candidats s'en sortent plutôt bien là où d'autres vont couler, aucun n'aura réellement eu l'opportunité d'y montrer sa vraie nature, ni de décrire ce qui l'anime dans le poste.

"Un manque de transparence entraîne un profond sentiment d'insécurité et de méfiance." – Dalai Lama

La transparence est un autre des piliers de la bienveillance dans le recrutement. Elle est même le fondement de cette notion de cercle vertueux, où chaque aspect de la bienveillance impacte l'ensemble du processus.

Pour un cabinet, cela implique de n'accepter que des missions rentrant dans son expertise métiers, de ne jamais "pousser" un candidat auquel on ne croit pas à 100%, de prendre le soin de toujours remonter les éventuelles difficultés rencontrées sur le terrain, par exemple un décalage entre la rémunération annoncée lors du brief et la réalité du marché. Côté entreprise, cela implique une totale transparence sur le contexte, les missions confiées, les éventuelles contraintes...

"Un homme a besoin toute sa vie de conseil et de guide." – Jean-Jacques Rousseau

Le rôle d'accompagnement d'un cabinet n'est pas non plus à négliger quand on souhaite que la bienveillance s'instaure dans le recrutement. Par son suivi, avant, pendant et après le recrutement, par ses conseils, par le recul qu'il a aussi sur les situations, par l'exemple qu'il donne dans ses propres actions, le cabinet de recrutement peut insuffler la bienveillance et faire prospérer le cercle vertueux.

Cela fait partie de ses missions, c'en est même au cœur. Car si chaque détail compte pour qu'un recrutement soit réussi, chaque détail doit être empreint de bienveillance pour compter.

Lire la suite

Accompagnement - coaching professionnel

12 Août 2017 , Rédigé par B Diot

En complément des actions de conseil et de formation je vous propose un accompagnement type "clinique" pour toute "évolution personnel. Merci de me contacter pour convenir du parcours à mener. Bien à vous

 

 

Lire la suite

Actions de formation proposées

22 Avril 2016 , Rédigé par B Diot

EXPERT EN SYSTEME DE MANAGEMENT

Certifié Green belt lean six sigma

Certifié PRINCE2 Fondation

Eduquer, c’est à la fois communiquer un savoir, former la sensibilité et le jugement, exciter l’imagination créatrice. G Berger.

Sommaire :

1. Système de Management Qualité & Sécurité & Environnement

2. Démarches et Outils de pilotage et d'amélioration

3. Management

4. Présentation & Références

5. Coordonnées

 

Les formations sont réalisées dans le contexte de l’entreprise selon un programme adapté et sur des situations réelles vécues par vos collaborateurs.

Notre engagement vise la mise en œuvre d’actions opérationnelles, concrètes et applicables immédiatement.

Le programme détaillé de chaque module est accessible sur demande :

bldconsulting91@gmail.com

BLD Consulting est agréé organisme de formation

1. Système de Management Qualité & Sécurité & Environnement

Responsable qualité – un métier

Responsable environnement, santé et sécurité

Correspondant qualité – mission transverse QSE

Management d’un système intégré (Qualité, Sécurité, Environnement)

Maîtrise des problèmes dans une démarche qualité

Management par les processus

Auditeur qualité interne Auditer les processus qualité et risques associés

Mise en œuvre d’un audit sécurité

Développement et gestion de son système documentaire qualité

2. Démarches et Outils de pilotage et d'amélioration

Indicateurs et tableau de bord qualité Méthodologie d’analyse et de résolution de problème – (MARP) - Méthode 8D

Analyse des modes de défaillance de leurs effets et de leur criticité - AMDEC

Outils d’amélioration continue – PDCA - les 5S, POKA YOKE, …

L’amélioration continue – KAIZEN - Lean Six Sigma

Analyse de la valeur & Analyse fonctionnelle

Maîtriser les outils pour la prévention de la santé et de la sécurité

3. Management

Le Document Unique - Evaluation des risques professionnels

Mener l’entretien annuel d’activité de ses collaborateurs

Réingénierie Entreprise - Définir et déployer la stratégie

Réingénierie Entreprise - Maîtriser le changement organisationnel

Réingénierie Entreprise – Mesure et analyse de la performance

Les fondamentaux de la gestion de projet

Les fondamentaux du management d’une équipe

4. Présentation & Références

Qui est BLD Consulting ?

BLD Consulting, créé depuis 2002, est un cabinet de conseil, de formation et d’audit en management de la Qualité, Sécurité et Environnement (QSE) et gestion de projet.

Réalisation d’interventions dans différents domaines d'activités :

  •  SSII, bureaux d'études, les services, le e-commerce, le négoce, la franchise, l'industrie, le transport, Entreprises du secteur publique, PME et TPE.

Définition de prestations à l’écoute des besoins de l’entreprise et de ses collaborateurs dans le souci permanent d’efficacité en matière d’apprentissage des concepts et de leur déploiement au quotidien.

Notre démarche s’inscrit dans une logique de réactivité et d’adaptabilité, d’évolution des compétences.

Notre vision en matière de performance :

Donner de l’AIR à l’organisation :

A : Autoriser le travail en équipe autonome

I : impliquer les collaborateurs pour faire émerger l'innovation

R : Responsabiliser, donner du sens aux objectifs

Donner un SENS à ce qui doit être réalisé :

S : Simplifier le circuit de décision

E : Embarquer toutes les informations pour élaborer un plan d'action

N : Négocier les objectifs

S : Surveiller et évaluer le cheminement des opérations, sensibiliser et accompagner le changement.

Nous devons admettre que la visibilité de la finalité recherchée contribue à l'ouverture d'esprit de tous les acteurs et à l'émergence d'idées nouvelles

Les partenaires de BLD Consulting

Les partenariats de BLD Consulting reposent sur une logique de développement et de performance de nos savoirs faire, qui nous conduisent à créer et à partager des outils. Garantir la disponibilité des ressources.

Nos collaborations les plus proches sont menées avec les cabinets « CK² Conseil,  ADAPTE »

Développement d’outils pédagogiques

Des références Partenariat avec des organismes de formation :

CESI, ORSYS, DEMOS, CCI Ile de France, ESSYM Rambouillet, APAVE International, ….

Des salariés de Grands Groupes, de PME et TPE, tout domaine d’activité :

Air France, EDF, La Poste, RATP, Alstom, SIN&STES, TIRU, ATA Climatisation, RPA Process technologie, BMTECH, SAS Marchand, ARELCO, ISL Ingénierie, SNNS, BEMING, Mistergooddeal & HSS (groupe M6), Guy Hoquet l’Immobilier, TDA Groupe THALES, ETHERA, ONEPOINT, ...

Des entreprises du continent Africain : Algérie , Mauritanie, Niger, Congo, …

Domaines de compétences :

Organisation et Management de PME&PMI

Conception et Mise en œuvre de systèmes de Management : QSE, NF EN 13980 (Atmosphères explosibles -ATEX), NF EN 17025 (Compétence des laboratoires d'étalonnages et d'essais), NF EN 17020 (...Fonctionnement de différents types d'organismes procédant à l'inspection)

Elaboration et déploiement de référentiel de certification de service

Réalisation d’audit de certification QSE, audits fournisseurs, audits internes

Elaboration de Plan Qualité Projet, Plan de Prévention des Risques, Document unique

Gestion de projet

Démarche d'amélioration PDCA, KAIZEN, 5S, VSM, DMAIC, AMDEC, ...

Mise en œuvre de Knowledge management

5. Coordonnées

BLD CONSULTING - Gérant fondateur : Bobby DIOT

06 84 12 27 82 & 09 61 24 44 26

60 rue de l’orme creux 91410 Corbreuse

bldconsulting91@gmail.com

http://bdiot.over-blog.com/

Lire la suite

Oser le progrès (suite 2)

9 Mars 2016 , Rédigé par B Diot

Tout type d'action est un pas vers l'amélioration et contribue aux progrès de l'entreprise si le manager est en mesure de capitaliser le résultat. Il convient de donner du sens à ce qui doit être réalisé :

S : Simplifier le circuit de décision

E : Embarquer toutes les informations pour élaborer un plan d'action

N : Négocier les objectifs

S : Surveiller et évaluer le cheminement des opérations, sensibiliser et accompagner le changement.

Nous devons admettre que la visibilité de la finalité recherchée contribue à l'ouverture d'esprit de tous les acteurs et à l'émergence d'idées nouvelles.

Lire la suite

Oser le progrès (suite)

23 Février 2016 , Rédigé par B Diot

Renforcer le management, c'est donner de l' AIR à l'organisation :

A : autoriser le travail en équipes autonomes

I : impliquer les collaborateurs pour faire émerger l'innovation

R : Responsabiliser, donner du sens aux objectifs

Il n'est pas nécessaire de bouleverser l'organigramme, mais donner le maximum de visibilité des activités à tous les acteurs.

C'est aussi disposer de managers investis de compétences et d'aptitudes, capables de faire évoluer les collaborateurs.

L'entreprise performante est une entreprise apprenante !

Lire la suite

Oser le progrès

11 Février 2016 , Rédigé par B Diot

Avec la version 2015 de l'ISO 9001, le fonctionnement de l'entreprise structuré en processus sous la responsabilité de la direction ne renforce t-il pas le management et l'assurance de gagner en efficacité ? Le décloisonnement des services, l'instauration d'un dialogue constructif entre les Hommes ont fait progresser les entreprises qui les ont appliqués. c§ Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts. Isaac Newton

 

Lire la suite

Publié depuis Overblog

27 Mars 2015 , Rédigé par B Diot

« Pour faire de grandes choses, il ne faut pas être un si grand génie ; il ne faut pas être au-dessus des hommes, il faut être avec eux. »

de Montesquieu
Extrait de Sur l’homme

« Les conquêtes sont aisées à faire, parce qu’on les fait avec toutes ses forces ; elles sont difficiles à conserver, parce qu’on ne les défend qu’avec une partie de ses forces. »

de Montesquieu
Extrait de Considérations sur les causes de la grandeur des Romains

Lire la suite

Publié depuis Overblog

11 Novembre 2014 , Rédigé par B Diot

Si l'on veut gagner sa vie, il suffit de travailler. Si l'on veut devenir riche, il faut trouver autre chose.- Alphonse Karr

http://www.1001-citations.com/themes/citations-travail/

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 > >>